Le guide de votre bien-être à domicile

Table de massage

Bien choisir une table de massage

massage

© Valua Vitaly - Fotolia.com

Le choix d’une table de massage doit tenir compte à la fois du style de thérapie, des besoins du patient, du confort du thérapeute, et de bien d’autres critères encore.
  1. Le style de thérapie
  2. Le confort du patient
  3. Le confort du thérapeute
  4. Critères complémentaires
  5. La prise en compte du prix

Le style de thérapie

Selon le type de soins administrés, le choix se fixera sur l’un des grands types de tables de massage : pliante, fixe, hydraulique, électrique ou prévue pour des massages spécifiques.

Une table fixe, avec plus ou moins d’options selon le type d’utilisation, convient aux cabinets ou salons privés. Une table pliante convient pour des thérapies effectuées au domicile du patient.

Le confort du patient

Selon le patient ou le client à masser, une table de massage doit pouvoir s’adapter aux différentes morphologies et aux problèmes particuliers (handicap, obésité, grand âge…). Il est bon de prévoir une table suffisamment longue ou encore offrant la possibilité d’être rallongée table par l’utilisation d’une têtière. Il est préférable également de prévoir une charge possible de 110 kg.

Le client d’un spa réclamera plus de confort que le patient d’un kinésithérapeute. Cela nécessite une table plus large, avec repose-bras et matelas ergonomique, en mousse moelleuse ou même en mousse à mémoire de forme pour un confort optimum.

Le confort du thérapeute

De son côté, le thérapeute ou le masseur doit se sentir le plus à l’aise possible pour administrer les différents types de soins et avoir un accès facile aux différentes parties du corps à masser. De ce point de vue, la hauteur et les possibilités de réglage de la hauteur sont primordiales.

Critères complémentaires

Des critères complémentaires viendront préciser le choix :

  • Le poids et l’encombrement pour une table pliante et portable : par exemple une table en bois est plus lourde qu’une table en aluminium.
  • Les options telles qu’un dossier relevable, un porte-jambes relevable, une cavité faciale, des roulettes, le nombre de plateaux, la présence d’une barre périphérique, la présence de repose-bras…
  • Les différentes positions possibles et leur facilité de réglage.
  • Le revêtement, qui doit être doux et pratique, ne se laissant pas abîmer par les huiles de massage ni par les désinfectants.
  • La présence éventuelle d’un matelas chauffant.
  • Et enfin l’esthétique, selon le type d’installation ou de cabinet et les goûts personnels du thérapeute ou du masseur.

La prise en compte du prix

Le prix sera souvent un critère déterminant. Il dépend du type de table, des options et des accessoires, des matériaux utilisés, de la marque du fabricant… Cependant, pour un thérapeute ou un masseur professionnel, une table de massage est à la fois le premier instrument de son travail, de son propre confort et de la réussite de l’objectif thérapeutique poursuivi vis-à-vis des patients ou des clients. Il est donc préférable, dans la mesure du possible, de privilégier tous les autres critères plutôt que le prix et de considérer la table de massage comme le plus important et finalement le plus rentable des investissements.